Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, combien en 2018 ? 20 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (info du 12 février) 30 au dimanche 3 mars, soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 16 mai 2019

... x ... y ... Z, de Jeanne Fadosi

Zaza à la bazze du dézi n° 221 des CROQUEURZ DE MOTZ, pardon de za galère, dans la catégorie des ZZZZ après l’amie Jazzy, nouz invite
– Pour le 16 mai, 1er jeudi en poésie, pourquoi pas un poème personnel ou d’auteur, mettant à l’honneur la lettre Z. 
Tenir un alphabet en poésie est un défi que je me suis lancée plusieurs fois

Arriver au bout de l'alphabet, même en poésie, ce n'est pas la fin du voyage ...
Histoire de prolonger ... un petit interlude, composé tout exprès pour une consigne qu'il était difficile de satisfaire avec les poètes passés. Voir première édition Clic --->

... x ... y ... Z


Depuis un autre coin du web
m'a été envoyé pour les vœux
de l'an venant deux mille douze,
un harmonieux zonotrichia.
En muzardant sur le web
sur les sites d'oiseaux en danger
et fort justement protégés
aigle royal, mouette pygmée,
mésange rémiz, aigrette garzette
bruant zizi, pipit sylvestre
hypolaïs polyglotte ...
je me suis apitoyée
de l'effroyable destinée
expliquée sur wikipedia :
J'ignorais jusqu'à l'existence
de cette espèce exterminée
dit-on par un chat trop zélé.
Deux de ces oiseaux exotiques
d'un ilot Néo-Zélandais
ont leurs squelettes exposés
dans un muséum de New York 
grâce à un excentrique banquier
passionné de zoologie
et féru de systématique
ayant des zèbres en attelage
des wallabys dans son jardin.

Peu de chance que les experts
les yeux rivés sur les pixels
de leurs écrans plein de zéros
s'apitoyent d'une autre extinction*.
©Jeanne Fadosi, mercredi 28 décembre 2011

* note de ce lundi 13 mai 2019 : pas même de la leur à l'observation de la dégradation exponentielle de la planète et de sa biodiversité (dont les êtres humains) depuis l'écriture de cette fantaisie.

Pour en savoir plus sur le rapport de IPBES sur la biodiversité  Huffingtonpost ; Notreplanète ; Francetvinfo

colibri-dieu des aZtèques

6 commentaires:

  1. Jolie rediffusion qui correspond très bien au thème du jour Jeanne, merci et bravo.
    Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Jeanne, tu avais le poème parfait en réserve, ravie de le relire (sûrement que je l'ai déjà lu). Ravie d'être en compagnie de ces oiseaux et autres animaux, d'accord avec toi sur l'indifférence des surfeurs du net. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Tu as bien fait de rediffuser , il est vraiment top ce poème pour le défi . Quant à la biodiversité , c'est vraiment une calamité ce qui se prépare , je ne peux m’empêcher de penser à "soleil vert" ce film de science fiction qui m'avait marquée par les solutions envisagées pour l'alimentation et où il ne restait plus rien de la faune actuelle.
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Super, Jeanne, que cette rediffusion ! Tout à fait là pour cette quinzaine ! Bravo !
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Joli choix de rediffusion.
    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.