Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, combien en 2018 ? 20 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (info du 12 février) 30 au dimanche 3 mars, soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 9 mai 2019

Les pauvres gens, de Victor Hugo

Jazzy à la barre des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°220 nous invite à prendre un poème que vous aimez, voler les verbes et  les utiliser dans votre propre poème sans changer l’ordre des verbes ( ils peuvent être conjugués différemment ) 
ou écrire ou trouver un poème de 56 mots pas un de plus pas un de moins.

Une consigne bien difficile pour mon inspiration en berne. alors j'ai un peu triché en prenant un extrait de poème de Victor Hugo, au prix dune virgule remplaçant un point et un point remplaçant une virgule pour redonner sens à la phrase tronquée.*
Pour retrouver le poème intégral clic sur le titre


Il est nuit. La cabane est pauvre, mais bien close. 
Le logis est plein d'ombre et l'on sent quelque chose 
Qui rayonne à travers ce crépuscule obscur. 
Des filets de pêcheur sont accrochés au mur[,] 
Au fond, dans l'encoignure où quelque humble vaisselle 
Aux planches d'un bahut vaguement étincelle[.]
Victor Hugo, Les pauvres gens, La Légende des siècles, 1859

Victor Hugo, 1802 - 1885, écrivain français

dessin de Victor Hugo, La tour des rats, 1840-47
* OpenOfficeWritter ne compte que 52 mots mais le logiciel associé au module statistique à oublié de compter d' (d'ombre), l' (l'on), l' (l'encoignure), d' (d'un bahut)/ 52+4=56

8 commentaires:

  1. Une bonne idée, de prendre un extrait, Jeanne. Cela ne m'est pas du tout passé par la tête. J'ai fait le calcul des 56 mots à bien des endroits, pour revenir piger dans mon propre blog. Joli, ce dessin de Victor Hugo !
    Bon jeudi,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  2. Pas le temps d'aller voir l'original mais j'aime bien ta version. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la seule chose que j'ai modifié c'est un point que j'ai remplacé par une virgule, celle que j'ai mise entre crochets.

      Supprimer
  3. Pas facile de respecter les 56 mots, bravo Jeanne, tu t'en es bien sortie.
    Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  4. Une consigne pas facile... mais tu t'en sors bien. :)
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis toujours en admiration devant tes prouesses, ton "travail sans filet", si fécond ... Merci.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo Jeanne , il y a bien 56 mots. J'ai remarqué que le compteur word oubliait aussi certains mots en apostrophe, j'ai préféré les compter sans lui dans ma version . Un grand merci pour ta participation avec ce poème de Victor Hugo .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.