Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 13 juillet 2018

Petit glossaire de l'été : C comme capacité et compte

Vous le savez si vous êtes passés par la case C de mardi, il s'agit de la capacité juridique et du compte bancaire
J'y ajoute volontiers Chef , Consternation, Corset ... Contestation ...

Il y a seulement 53 ans

1965 :


France : loi du 13 juillet 1965 portant réforme des régimes matrimoniaux et rendant effective la capacité juridique de la femme mariée (droit d'ouvrir un compte bancaire, d'avoir une profession sans qu'il soit besoin de l'autorisation du mari) source exemple INA

Si j'ose un raccourci comme en sont friands les réseaux qui reproduisent plus ou moins fidèlement les infos, 13 juillet 1965, les femmes adultes mariées deviennent complètement des majeures capables et non plus sous la tutelle de leur mari depuis le Code Civil de 1804 (légèrement modifié en 1938)
du moins en ce qui concerne leurs activités propres car si elles devront donner leur consentement en ce qui concerne les affaires importantes du ménage, c'est toujours le mari qui a l'administration de la communauté et qui est le chef de famille

Leur autonomie va passer par le droit d'exercer une profession sans l'autorisation de leur époux et d'ouvrir un compte en banque.

Ne rêvons pas sur les idées progressistes du gouvernement de l'époque. Le baby boom s’essouffle, l'espérance de vie s'allonge et l'économie française en pleine croissance a besoin de main d'oeuvre pendant que les caisses sociales ont besoin des charges sociales sur le travail pour financer les prestations.

Il est pourtant loin déjà le temps où des femmes (pas toutes) ont inscrit dans la mode leur émancipation, en raccourcissant les jupes et les robes, en abandonnant les corsets qui faisaient des tailles de guêpe en coupant le souffle et la circulation et même depuis la mode BB les gaines.

Un lointain parent en avait fait faillite, ses nombreuses ouvrières ont dû trouver un autre emploi.
Le corset était revenu en force après 1804, tiens, alors que le siècle des lumières rêvait dans sa deuxième moitié de simplicité et de naturel. Merci aux philosophes et aux hygiénistes de l'époque et en particulier Rousseau et Buffon !

Je n'épiloguerai pas sur les mots contestation, il en faut quelquefois pour bousculer les habitudes délétères, quand elles provoquent non plus la soumission désabusée mais une saine consternation.

Toulouse-Lautrec, Conquête de passage
1896 étude préparatoire

Et si on libérait les CORPS et les CŒURS !


6 commentaires:

  1. Je me souviens du corset de ma grand mère une forte femme à tous les sens du terme. . Cela m'a marquée. je trouvais cela inhumain.

    RépondreSupprimer
  2. Je me souviens de ma grand-mère corsetée qui ne pouvais pas vivre sans. A la fin de sa vie, alors qu'elle dormait à la maison, j'avais subtilisé le fameux corset pour le laver et le faire sécher.Pas de chance au réveil et au moment de la toilette, le corset n'était pas tout à fait sec. Je me souviens encore de la colère qu'elle e prise...
    Bises et bon vendredi

    RépondreSupprimer
  3. C'est fou, incroyable et carrément incroyable !
    Merci de nous rappeler cette date.
    J'aime ton abécédaire.
    Belle journée,
    eMmA

    RépondreSupprimer
  4. Ce serait une bonne idée... :)
    En 1973, je me suis fait virer parce que j'avais eu l'audace de me présenter en pantalon à la réunion de pré-rentrée. Les enseignants n'avaient pas le droit de le porter.
    Mais c'est un autre débat...
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. de nos jours plus de carcans- tant mieux-
    à mon époque c'était la mode des gaines ! ça rentrait le ventre mais pas de miracle ! lol
    bon dimanche- gros bisous-
    allez les bleus-

    RépondreSupprimer
  6. Merci de rappeler que la libération de la femme ne s'est pas faite sans difficulté que ce soit dans n'importe quel domaine
    Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.