Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 6 juin 2022

L'heure bleue

 
Pour la page 200 de  l'Herbier de poésies   sur une  image de Adamante

L'heure bleue

C'est l'heure étrange où deux mondes
se mélangent, minutes éphémères,
heure bleue du crépuscule.

Au point du jour des mots perdus
je préfère le soir,
cédant la rumeur à d'autres rumeurs.

Deux arbres vénérables palabrent,
inaudibles aux homo sapiens.
Les oiseaux saluent de leurs chants
l'ombre accompagnant la fraîche.

Bientôt les pipistrelles
danseront en silence
à leur banquet.
©Jeanne Fadosi, vendredi 2 juin 2022
pour la page 200 de l'Herbier de poésies
à découvrir bientôt avec les autres brins sur la page 200


9 commentaires:

  1. C'est tout à fait cela Jeanne, merci, bises

    RépondreSupprimer
  2. Heure douce et reposante, la journée s'apaise...

    RépondreSupprimer
  3. Avec toi j'écoute cette paix du soir Jeanne, elle fait du bien en ce monde si désolant, la nature berce notre âme d'enfant...

    RépondreSupprimer
  4. je passes une dernière fois et te dire aussi que je me suis désabonnée vu mon absence et me réabonne vers mi juillet à mon retour...Bisous bon début d'été.

    RépondreSupprimer
  5. Elle est belle cette heure bleue où tout semble s'apaiser sauf l'orage du temps et celui des humains et pourtant le ciel revêt ses couleurs majestueuses !
    Merci Jeanne

    RépondreSupprimer
  6. Magnifiques heures bleues Jeanne !
    Bises et bon mardi - Zaza

    RépondreSupprimer
  7. L'aurore mon moment préféré dans la journée. Bravo pour ton très beau poème. Martine Martin

    RépondreSupprimer
  8. Bravo Jeanne, c'est super !!! Bises♥

    RépondreSupprimer
  9. L'heure où les les pipistrelles ( je suis allé regarder dans mon dico ce que désigne ce mot ) vont danser d'un vol haché.
    Belle évocation du soir, certains écrivains de l'herbier ont vu le matin dans cette photo crépusculaire d'autres y ont vu le soir .
    Bonne journée à vous
    l'Marco

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.