Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 18 octobre 2017

Les canards de Donald

Ben oui, incontournable le clin d’œil au célèbre emplumé de Walt Disney si l'on veut éviter les allusions d'actualité à un éléphant qui trompe énormément (mais non pas celui-ci Clic ---> ni celui-là ) :




pas même celui-là Clic --->

Donald, qui en veut sans doute à ses parents d'avoir reçu ce prénom pourtant attribué en hommage à certain GI de la libération vous convie à faire halte ce mercredi du côté de Rouen, en Normandie :



Donald en a mare
des feuilles qui tombent dans la mare
en voletant sur ses canards.

Les cloches sonnent monotones
les arbres se parent de l'automne
saison où les pommes sont bonnes.

Mais Donald en bave
quand on lui dit qu'il se gave
promettant une maladie grave.

Non Donald n'est pas du sud-ouest
Natif et fermier du nord-ouest
qu'on se le dise tonnerre de Brest !

Et s'il élève des canetons
dans la plus pure tradition
de sa région pour la saison

Ils courent en toute liberté
dans l'herbe verte de son pré
à la mi-ombre des pommiers

ils finiront près de Rouen
en recette de canard au sang
en attendant ils sont contents.
Bon sang de bon sang !

costume traditionnel région de Rouen
tenue paysanne et tenue de fête, milieu XIXe siècle
GROUPE FOLKLORIQUE NORMAND DE ROUEN / CROISSET - LE BOIS D'ENNEBOURG


Rouen, Seine maritime, Normandie ancien duché de Normandie

15 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne... Ah les canards auraient du mouron à se faire, avec la fin de l'année, ils iront vers l'abattage, foie gras ou autre... couic ! Heureusement qu'ils ne se doutent de rien, profitent de la vie en plein air... Donald sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que veux-tu Jill. Les humains sont omnivores. Ce qui me révolte maintenant c'est la manière dont on traite les animaux dans les usines à viande ou à lait ou à œufs ... bises

      Supprimer
  2. Heureux comme un canard dans l'eau. J'aime Ton poème. Belle journée.

    RépondreSupprimer
  3. Un Donald qui prend soin de ses canards... Bien vu Jeanne. Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Jeanne,
    La vie paisible des canards, qui ne se doutent pas un instant que le prédateur humain a pour lui des projets... bien plus sanglants !!! Mais honnêtement, à 12h17, ton histoire de canard au sang m'ouvre grand l'appétit ! Eh oui, que veux-tu, un gourmand reste un gourmand !
    Bienvenue donc à Donald dans la cour de récré, mais qu'il prenne garde, la marmite n'est jamais très loin hihihi...
    Belle journée, Jeanne.
    FP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etre gourmet n'est pas un défaut surtout à l'heure du déjeuner ! belle soirée Fabrice

      Supprimer
  5. Je n'irai pas à Rouen pour manger du canard au sang
    encore moins à La Tour d'Argent
    car je n'ai pas assez d'argent
    mais je reverrai bien le film: Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages...
    Bon mercredi Jeanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ce film du grand Audiard. J'avais beaucoup ri à l'époque. Je me demande s'il supporterait l'épreuve du temps. Quant à la Tour d'argent moi non plus je n'ai pas assez de sous. C'était effectivement la grande spécialité de ce restaurant réputé de Paris.
      J'en ai mangé fait par mon père avec l'aide de maman pour une fête familiale et je crois que j'avais apprécié.
      Belle fin de soirée Jama

      Supprimer
  6. Ton Donald ne doit pas sang faire
    Son élevage est une bonne affaire!

    Bravo!!!

    RépondreSupprimer
  7. Superbe, que ce poème, Jeanne ! J'♥ beaucoup ! Bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  8. bien vu... Donald ou pas les canard finissent par passer à la casserole

    RépondreSupprimer
  9. Ah oui tu as choisis aussi l'emplumé véridique pas sa copie nombriliste .
    Je ne connaissais pas cette recette rouennaise .
    Bien vu , Donald et son élevage normand , les pommes et le canard un duo de choc aussi dans l'assiette .
    Bonne soirée
    bisous

    RépondreSupprimer
  10. Excellent !!!

    Que de souvenirs en te lisant. :)

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connais pas le canard au sang ; mais Donald va faire des affaires;Cela change du foie de canard.
    Il y a peu d'hommes dans ce groupe folklorique. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  12. Ah si canard savait.... Pff fou, il s'en volerait !
    Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.