Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 27 février 2015

Qu'est-il advenu ? pour miletune


Avec l'indication d'usage que les habitués connaissent par cœur et dont ils peuvent s'agacer. Mais c'est aussi cela transmettre : répéter pour ne pas laisser sur le bord de la route les nouveaux venus ...
Sur l'image du sujet de semaine 9 de miletuneA vous de décider* de la découvrir avant ou après la lecture de ce qu'elle m'a inspirée, au croisement d'autres évocations (images support)

Qu'est-il advenu ?
Instantané fugace
de moments heureux
sur patins à glace.
Quand dans l'illusion
les corps harmonieux
les corps en fusion
bonheur contagieux
dansaient sublimés
juste des corps
la tête vide
habitée encore
par le geste avide

Instant où s'efface
la morosité
des journées si lasses.
Fragments éclatés
de ces souvenirs
de sérénité.
Leurs rêves d'avenir
à leur dure réalité
se sont fracassés
en morceaux menus.
Mes oiseaux blessés
Qu'est-il advenu
de vos appétits
à votre naissance
de croquer la vie ?
Qu'est-il advenu
de vos espérances ?
Jeanne Fadosi pour miletune, image de la semaine 9
* Les mots lus ne sont jamais tout à fait les mêmes que les mots écrits, y compris quand ils sont relus par leur auteur. Les mots impulsés par une image échappent eux aussi, et c'est tant mieux, à un seul déterminisme bi-univoque. Mais il n'est pas gratuit de lire sans voir l'image, ou en l'ayant vu ou en la voyant. Quel que soit votre choix, découvrir l'image support avant ou après, vous ne pourrez remonter le temps pour comparer les expériences.
Le choix de l'une interdit les autres.

7 commentaires:

  1. Joli poème. j'imagine des enfants patinant sur la glace regardés par leurs parents. Je vais aller voir maintenant la photo. Beau week-end

    RépondreSupprimer
  2. J'imagine des enfants patinant sur la glace peut être regardés par leurs parents. Je vais aller voir maintenant l'image. Bon week-end

    RépondreSupprimer
  3. quelle bonne idée que de faire découvrir l'image.
    mais pour moi j'avais payé d'avance puisque j avais travaillé le sujet,
    J'en tiendrais compte pour une prochaine lecture ici


    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu d'abord, j'ai toujours, par exemple, préféré lire les livres avant de voir un film... ( et 9 fois sur 10, le film m'a déçue.... Là, pareillement, car ton texte me laisse la possibilité de créer le mouvement, et de voir défiler plusieurs images...

    RépondreSupprimer
  5. Comme ce constat réaliste est beau, pas de nostalgie seulement la vie qui passe!

    RépondreSupprimer
  6. Une très belle interprétation. Bravo!

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai pas regardé l'image... mais j'ai dû la voir sur d'autres blogs, sans doute.
    Tes mots n'ont pas besoin d'elle pour nous faire vibrer.
    Merci, Jeanne.

    RépondreSupprimer