Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, combien en 2018 ? 20 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (info du 12 février) 30 au dimanche 3 mars, soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 27 février 2019

Les mois de l'année, à la manière de Alain Bosquet

Les Cabardouche à la barre des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°216 nous demandent d'égrener les mois de l'année pour le 2e jeudi poésie à la manière d'Alain Bosquet
Janvier pour dire à l'année bonjour
Février pour dire ...
Mars pour dire ...
...
Et douze mois de plus ( mon ... ma ...) pour te dire .......



Janvier pour dire à l'année merci pour cette nouvelle aventure
Février pour dire à l'hiver qu'il peut encore prendre son temps
Mars pour dire au printemps de veiller sur les bourgeons
Avril pour dire aux abeilles que les fleurs sont au rendez-vous
Mai pour dire aux marguerites voici bientôt les coquelicots
Juin pour dire aux écoliers que l'école est bientôt finie
Juillet pour dire aux orages d'épargner les récoltes et les moissons
Août pour dire aux tomates de faire rougir les potagers
Septembre pour dire aux perdrix de prendre garde aux chasseurs
Octobre pour dire au-revoir aux oiseaux migrateurs
Novembre pour dire aux vergers merci pour vos pommes
Décembre pour dire aux maisons de réchauffer tous les corps
et douze mois de plus mes enfants* pour vous dire
C'est à vous maintenant de vivre et de prendre soin de la vie.


Alain Bosquet, 1919 - 1998, né Anatole Bisk poète, écrivain et journaliste français d'origine russe

*mes enfants, évidemment
et aussi tous les enfants de la terre dont ceux qui prennent conscience qu'il est urgent de faire autrement, comme le dit et le fait la jeune suédoise Greta Hunberg :

16 commentaires:

  1. Une belle année. J'aime beaucoup le message de la fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que nous le partageons assez à la récré et aux croqueurs ... sans oublier bien sûr les anthologies éphémères

      Supprimer
  2. Un tres beau message transmis dans ce poème Jeanne
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Gisèle, je préfère ce genre de prise de conscience chez les jeunes. D'autres prennent des chemins qui me font peur, dans l'amnésie de ce qui s'est passé au XXe siècle bises

      Supprimer
  3. un beau poème où la nature, notre terre est chantée. Et les enfants notre avenir, pas oubliés. Bises et merci pour ta visite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est, il me semble l'enjeu le plus important bises et belle fin de semaine

      Supprimer
  4. C'est vraiment magnifique, Jeanne ! Bravo et bonne soirée,
    Bisees♥

    RépondreSupprimer
  5. un bon conseil pour les enfants... et une année qui me plaît bien. :)
    Merci pour ce partage, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mieux que de suivre d'autres chemins. L'actualité me désole ...

      Supprimer
  6. Un beau message éclairé par l'optimisme ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. optimisme ? j'essaie d'en avoir. Je n'y arrive guère. Ces enfants se font entendre certes. Sont-ils si nombreux ?

      Supprimer
  7. De la poésie, de la générosité. Merci pour ce beau texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne relie pas ton commentaire à un blog. Un partage que j'aime faire avec les jeux d'écriture des croqueurs et les cabardouche ont eu une bonne idée

      Supprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.