Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mardi 5 juillet 2016

Rêve

Pour l'herbier de poésie chez Adamante
- Ecoute Seccotine, j'ai fait un rêve !
"Je suis toute ouïe Spirou, mais je ne peux te le dire !"
- Ecoute ma douce, j'étais le naufragé.
Et toi Nausicaa, surgie des entrailles de la mer,
tu me berçais, me réchauffais à ton sourire
pendant que les autres femmes riaient en jouant au ballon.
Un instant qui durerait l'éternité ... 
Jeanne Fadosi, 4 juillet  2016
pour l'herbier de poésie 48
à voir chez Adamante

Sans titre - Recherche picturale©Adamante Donsimoni

Clins d’œil : 
Spirou et Fantasio avec bien sûr  Seccotine journaliste au Moustique comme fantasio
L'Odyssée dans l'épisode où Ulysse, naufragé, est sauvé par Nausicaa

6 commentaires:

  1. Une petite éternité pour un bonheur tendresse, beauté d'un rêve !

    RépondreSupprimer
  2. J'adore !
    Quelle belle rencontre, Jeanne !
    Merci. :)
    Passe une douce journée. Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Un instant que j'ai beaucoup aimé, Jeanne. Merci.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Jeanne... Un rêve de naufragé qui avait bien besoin de réconfort, merci aussi, bises

    RépondreSupprimer
  5. Sympa ce dialogue. J'aime. Beau mercredi.

    RépondreSupprimer
  6. La légèreté ténue de la tendre image sauvée d'un rêve...
    Très joli flash, merci Jeanne.

    RépondreSupprimer