Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 23 février 2022

Enguerrand n'est pas grand

Enguerrand n'est pas bien grand

Le serait-il d'ailleurs,
Cette guerre il ne veut pas la faire
il n'est pas né sur terre
pour tuer des gens d'ailleurs.

Enguerrand n'est pas bien grand
pourtant les enfants soldats
dans son pays y en a des tas
il ne veut pas rejoindre leurs rangs !

Sa maman avec lui est partie
une nuit en catimini
sur les routes de l'exil
pour fuir ce grand péril.

En chemin ils ont rencontré
mille dangers à surmonter.
Enguerrand est trop petit
mais dans sa tête trop tôt grandit.
©Jeanne Fadosi, mercredi 5 janvier 2022








En musardant pour un autre sujet, j'ai vendredi 4 mars découvert un autre Enguerrand :
Enguerrand de Monstrelet — Wikipédia (wikipedia.org), chroniqueur de la Guerre de Cent ans, souligna notamment la bravoure de Dame Perrette, châtelaine de La Roche Guyon en 1419 dans  Les Chroniques de Monstrelet :

« Lors, lui dit le sire roi, si elle voulait pour elle et ses enfants qui estaient jeunes, lui prêter serment, il les laisserait, à elle et à sesdits enfants, ses meubles terres et seigneuries ; sinon il aurait sa place et ses biens ; mais elle, mue d'un noble courage, aima mieux perdre tout et s'en aller, dénuée de tous biens elle et ses enfants que de se mettre avec ses enfants ès mains des ennemis de ce royaume et de laisser son souverrain seigneur ; ainsi elle en partit et ses enfants dénuée de tous ses biens. »

C'est ainsi que le château est finalement occupé par les Anglais en 1419


Une question me vient à l'esprit, que serait devenu la France si elle avait accepté de faire allégeance au roi d'Angleterre ?


J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 13

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11 ; Mes prénoms saison 12    

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour 


14 commentaires:

  1. Merci Jeanne, dur de quitter son sol natal, s'exiler, pour cause de conflit, de mal vivre, etc... on peut le comprendre lui et sa maman ! Bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. On se demande ce que deviennent ces jeunes enfants qui ont vu et commis de telles horreurs ? Sont-ils récupérables ?
    Enguerrand heureusement ne connaîtra pas cela.Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu poses une question fondamentale et je crains qu'il n'y ait pas de réponse, peut-être des réponses plurielles et même multiples
      fuir pour connaître la boue et la misère des camps ... dur dur !!!!

      Supprimer
  3. C'est un triste destin pour ces enfants de pays en guerre.
    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  4. ça m'as donné envie de lire ce livre mais il n'est pas sur mon site achat suisse! Dommage. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suppose qu'il est sorti il y a trop longtemps. Je ne l'ai pas lu non plus et j'aurais eu la même envie bises

      Supprimer
  5. laura vanel-coytte23 février 2022 à 18:33

    le passé avec les yeux d'aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  6. En effet, au contraire du mien dont le rôle était de faire la guerre pour son roi, Cet Enguerrand que tu décris, est trop petit pour la faire, trop petit pour la subir, trop petit pour les périlleux chemins de l'exil. ces enfants de la guerre, devraient avoir le droit de vivre leur enfance ! Ton Enguerrand me touche profondément.
    Amitiés
    An'Maï

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci AnMaï, oui c'est terrible d'être ainsi pris en otage. Il y en a sûrement encore et il va y en avoir encore ...

      Supprimer
  7. Pas facile de s'exiler ainsi, hélas. Quelle tristesse. Bravo Jeanne et bonne journée. Bises♥

    RépondreSupprimer
  8. En lisant ta composition, une pensée émue pour les Ukrainiens bombardés ce matin, aux portes de Kiev !
    Bisous Jeanne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecrit et programmé au tout début de janvier. Comme trop souvent j'étais bien seule à m'inquiéter ... Oui une pensée émue pour celles et ceux qui sont sous le feu direct de cette guerre stupide
      bises

      Supprimer
  9. ça ne devrait pas exister c'est sûr ! des enfants livrés à la guerre ...
    Obligés de troquer leur enfance et de se confronter de plein fouet au monde inhumain des adultes ... Et leur "connerie" .. qui jouent à "qui est le plus fort" ... Mais avec les armes .. les vrais .. Bises

    RépondreSupprimer
  10. Triste destinée pour ces migrants
    On comprend qu'il ne veuille pas grandir
    tout comme Oskar du roman de Günter Grass

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.