Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 16 septembre 2015

Les bouquets de Zulma

Zulma aimait tant les lys de sa vallée.
Elle en faisait d'élégants bouquets

pour honorer ses hôtes estimés.
Honoré en était trop honoré
pour oser le lui avouer :
leur parfum capiteux l'entêtait.
Il en était bien embêté.
Le lys altier le faisait éternuer.
Il préférait les violettes
et la bonne ville d'Issoudun
Zulma aimait d'amitié
le brave Honoré
qu'elle encourageait
Difficile de penser
qu'elle a tout donné sans passer
à la postérité.
C'est pourtant la vérité
on a plus retenu c'est sûr
le nom de la comtesse de Ségur

petits clins d’œil à Zulma Carraud, amie d'école de Laure Balzac, sœur de l'écrivain qui a publié d'abord sous pseudonymes avant de connaitre la notoriété avec son propre nom Balzac. A l'occasion de la publication de L'auberge rouge, en 1831, il ajoute la particule en signant Honoré de Balzac

Lys, Pierre-Joseph Redouté

Zulma Carraud, 1796 - 1889 : écrivaine française, amie et égérie de Balzac
Honoré de Balzac, 1799 - 1850 : écrivain français (romancier, essayiste, critique littéraire et d'art
Comtesse de Ségur (Sophie Rostopchine), 1799 - 1874 : femme de lettres française d'origine russe

La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms pour l'automne)
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

18 commentaires:

  1. ah ma chère Jeanne, je vois que nous avons été boire à la même source mais je n'ai pas été aussi romantique...
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de déguster ton papier ou ta feuille comme on disait au temps d' Honoré !!!

    Quelle heureuse idée tu as eue et si tu ne faisais que rapporter ce qu'il en a été vraiment ?

    Merci Jeanne, merci Beaucoup !!!

    RépondreSupprimer
  3. Joli poème. Je ne connaissais pas l'existence de cette écrivain amie de Balzac mais comme tu le dis dans ton poème elle n'était pas connue. Beau mardi

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour élève Jeanne, découverte sur un autre blog de la cour de récré je relis volontiers chez toi aussi... sois la bienvenue Zulma avec tes lys parmi nous, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Tu as dû bien t'amuser à écrire ce très joli et habile poème !
    Cette page est superbe et fort instructive. Merci de l'avoir mise en ligne.
    Belle journée à toi,
    eMmA

    RépondreSupprimer
  6. Intéressant billet qui éclaire positivement ce prénom...

    RépondreSupprimer
  7. J'adore !
    Et puis... tu m'as fait penser qu'il y avait longtemps que je n'avais pas relu ce livre qui m'a fait aimer Balzac. )
    Merci, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  8. Voilà une grande Zulma bien née, qui parfume la cour de récréation en nous entraînant chez Balzac, le bon Honoré. Bravo pour ce billet savant. Bise amicale. Marie Louve

    RépondreSupprimer
  9. Superbe présentation, Jeanne, de cette Zulma, rencontrée aussi sur un autre blog. Une Zulma que je ne connaissais pas du tout ! Mille bravos ! Bonne et belle poursuite de ce mercredi ! Amitiés♥

    RépondreSupprimer
  10. Je ne connaissais pas cette personne. Merci de nous la faire découvrir.

    RépondreSupprimer
  11. Je n'en avais jamais entendu parler .Les égéries restent souvent dans l'ombre des grands hommes .
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Oh, chapeau, bravo, Jeanne, grâce à toi je découvre Zulma Carraud, joli poème et jeu de citations, très réussi, merci merci ! Bises.

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connaissais pas cette écrivaine. Super texte ! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  14. un bien joli texte pour ce clin d'oeil. Je ne connaissais pas et donc suis ravie. Bises et Bravo

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Jeanne
    Un beau prénom pour cette grande dame
    Bsiosu et bonne soirée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  16. Une belle façon de nous conter Zulma l'égérie de Balzac .
    Le lys dans la vallée a du être témoin de cette amitié mais ne l'a pas aidée à avoir sa propre notoriété.
    Bonne soirée
    Bisous
    Jazzy57

    RépondreSupprimer
  17. c'est vrai que le lys est entetant :- ) mais j'aime le parfum du bouquet de Zulma
    bon dimanche
    bises

    RépondreSupprimer