Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 8 juillet 2015

Une anémone prénommée Gébétrude

Le 3 février 2010, elle nous avait gâté, Bigornette, avec ce drôle de prénom. Alors, cette fois-là, ma guinguette plantait le décor en bord de mer

Gébétrude pleine de candeur.
Préfère à l’altitude,
De l’océan, les profondeurs.
Flottant avec béatitude
Ancrée au roc telle une fleur
Animal, c’est une certitude
Son nom n’en fait pas une fleur*.
Sur les épaves elle a ses habitudes.
Prend garde, audacieux plongeur
A éviter sa piqûre rude
Si par mégarde tu l’effleures.
Quelle idée, pareille attitude !
Sa caresse vient de son cœur,
Pour rompre la solitude.
Mais las ! Pour son malheur,
Elle est venimeuse, Gébétrude !
                    Jeanne Fadosi, mardi 2 février 2010


L'anémone de mer
pastel de ma sœur Jacotte, décembre 2009

La Cour de récré de JB est en pause pour l'été, alors, comme je l'ai dit mercredi dernier avec Romuald prend la pose, j'en profite pour rééditer mes anciennes participations aux prénoms ayant peu ou prou un lien avec l'océan et donc le défi n°148 des CROQUEURS DE MOTS

La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms pour l'automne)
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

6 commentaires:

  1. Ouille vaut mieux ne pas tomber dessus... et le voir en peinture, merci mesdames, belle journée, bises de JB

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en pleine hébétude, c'est sûrement la piqûre ...
    LOIC

    RépondreSupprimer
  3. J'aime lorsque l'on délire sur le nom d'une fleur, d'un animal ou autres...
    Ta créativité en a été bien inspirée et le pastel de ta soeur est très réaliste.
    Bravo.
    Belle journée,
    eMmA

    RépondreSupprimer
  4. Et voilà.... une preuve de plus que ce qui est beau n'est pas toujours à approcher de très près. ;)
    Merci pour ces rééditions, Jeanne.
    Bises et belle journée.

    RépondreSupprimer
  5. La pauvre, faut-il que la vie lui paraisse piquante!

    RépondreSupprimer
  6. La nature devait avoir ses raisons pour la créer ainsi.

    RépondreSupprimer